play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Histoire des chants

Histoire des Chants : « Entre tes mains J’abandonne » de Judson W. Van DeVenter

todayJune 25, 2018 176

Background
share close

« Entre tes mains » est un hymne chrétien, avec des mots écrits par le professeur d’art et musicien américain Judson W. Van DeVenter (1855-1939). Musicien accompli, il maîtrisait 13 instruments.

Judson Van DeVenter est né dans une ferme du Michigan en 1855. Après avoir obtenu son diplôme au Hillsdale College, il est devenu professeur d’art et superviseur d’art dans les écoles publiques de Sharon, en Pennsylvanie. Il était, en outre, un musicien, chanteur et compositeur.

Crédit: Wikipedia

Van DeVenter était aussi un laïc actif dans son Église épiscopale méthodiste, très impliqué dans les réunions d’évangélisation de l’Église. Reconnaissant son talent pour le ministère, ses amis le pressent d’abandonner l’enseignement et de devenir évangéliste.

Van DeVenter a hésité pendant cinq ans entre devenir un artiste reconnu ou se consacrer au ministère. Finalement, il a abandonné sa vie au service chrétien et a écrit le texte de l’hymne tout en conduisant une réunion chez l’évangéliste George Sebring en Ohio.

Mais dans quelle situation a-t-il écrit ce cantique ? La réponse de Willy Lalfleur dans ce numéro de l’histoire de nos chants.

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

Nicaragua : un pasteur et cinq membres de sa famille calcinés par des militaires

Le pasteur Óscar Velásquez Pavón et cinq autres membres de sa famille, dont un enfant de trois mois, ont péri dans l’incendie criminel de sa maison, le 16 juin dernier dans le quartier Carlos Marx de Managua du Nicaragua. Son épouse, Maritza López, leur fils Alfredo Pavón, leur belle-fille Mercedes Raudez, leurs petits-enfants Mathías, trois mois, et Daryeli, trois ans, ont été brûlés, lors de ce carnage perpétré par les membres d’un groupe paramilitaire. Cette association pro-gouvernementale a lancé des […]

todayJune 25, 2018 26


0%