play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Bresil: Ronaldinho se lance en politique dans un parti chrétien

todayMarch 28, 2018 51

Background
share close

L’ancien joueur de Barca veut se lancer en politique. Ronaldo de Assis Moreira va se présenter sous l’emblème du Parti républicain du Brésil (PRB), dont le chef est l’évêque de l’Église universelle du Royaume de Dieu (EURD).

“Je suis heureux de participer à un projet pour améliorer notre pays et apporter la modernité, le bonheur et la santé à la population”, a-t-il déclaré dans un communiqué de presse de son parti.

L’ancienne star du football souhaite ainsi prendre place au congrès brésilien.

Son frère, Roberto, a ajouté que Ronaldinho “veut rendre quelque chose à son pays”.

Le maire de Rio de Janeiro, Marcelo Crivella, reconnu comme un chantre de louange, est aussi un évêque influent de l’Église universelle néo-pentecôtiste du Royaume de Dieu.

En fait, Crivella est le neveu du fondateur de la communauté, Edir Macedo. L’EURD a une forte présence internationale et se concentre sur la théologie de l’«Evangile de la prospérité».

Après avoir commencé au Gremio Porto Alegre, sa ville natale, Ronaldinho était devenu une star au Paris SG (2001-2003) puis au FC Barcelone (2003-2008).

Il est champion du monde en 2002, Ballon d’Or en 2005, vainqueur de la Ligue des champions en 2006.

Le footboleur avait ensuite porté les couleurs de l’AC Milan (2008-2011) avant de rentrer au Brésil, à Flamengo (2011-2012) et à l’Atletico Mineiro (2012-2014), avec qui il a remporté la Copa Libertadores en 2013.

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

[Vidéo] Equateur: ces soldats qui croient en la prière plus que leurs armes

Les soldats de l’Armée équatorienne doivent affronter au quotidien la cruauté des trafiquants de drogues. Pourtant, ils ne font pas confiance seulement à leurs armement et entraînements spéciaux. Ils misent surtout sur l’arme la plus puissante : « la prière ». Ils se tiennent la main. Leurs fusils en bandoulière sur leurs épaules. Certains ferment leurs yeux mais ils prient tous sous un ciel sombre. "Père, nous te rendons grâce, car tu nous a […]

todayMarch 27, 2018 17


0%