play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Colloque international à Abidjan : Des experts réfléchissent sur les transferts de compétences en scolarisation bi-plurilingue

todayFebruary 2, 2020 23

share close

En partenariat avec l’Université Félix Houphouët-Boigny, le Ministère de l’Education nationale de Côte d’Ivoire, l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la formation (IFEF) a tenu, du 23 au 24 octobre 2019, à Abidjan un colloque international autour du  thème : «Les transferts de compétences en scolarisation bi-plurilingue.» Un colloque qui trouve son intérêt dans le fait que la notion de transfert interlangue a donné lieu à plusieurs postulats théoriques et à des controverses dans le monde des spécialistes des langues.

<strong> <em>Le Directeur de<em> <em>lInstitut de la Francophonie pour lEducation et la formation IFEF salut cette initiative à Abidjan <em> <strong>

Ce sont plusieurs enseignants-chercheurs en sciences du langage, sciences de l’éducation ou psychologie, avec des membres du personnel d’encadrement des Ministères de l’Education, en particulier ceux en charge de la formation des enseignants, concernés par la problématique du transfert de compétences interlangues et/ou par ses implications pédagogiques, de différents pays, qui se sont donné rendez-vous à ce colloque. C’était les 23 et 24 octobre 2019 à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Cocody ; cadre qui a abrité l’événement. 

<strong><em> Plusieurs délégations denseignants chercheurs étaient présents à ce colloque <em><strong>

Ce colloque est, bien sûr, en lien avec les actions du programme École et langues nationales de l’Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF). Programme d’enseignement bilingue auquel l’ILA est associé. Dans ledit programme, par exemple, l’apprentissage de l’écrit du français s’appuie sur celui de la langue première de l’élève. Pour le rappeler, lors de ce colloque, la question du transfert avec ses implications pédagogiques a été abordée tant dans ses dimensions théoriques que dans ses dimensions applicatives dans les contextes institutionnels.

<strong><em>La crème des experts au devant du colloque<em><strong>

De tous les thèmes de réflexion on peut citer entre autre :

-L’état de la recherche sur les fondements et les types de transferts, et sur leur inscription dans une perspective pédagogique ;

-Les contenus d’enseignement dans chacune des deux langues, dans un cadre curriculaire bi-plurilingue ;

-Les compétences nécessaires chez les enseignants en L1 et en français pour réduire le déséquilibre didactique entre les langues africaines et le français ;

-La formation au transfert à apporter aux enseignants, à leurs formateurs et à leurs encadreurs pédagogiques…

<strong><em>Les participants étaient nombreux à se donner rendez vous à ce colloque les 23 et 24 octobre 2019 à lUniversité Félix Houphouët Boigny dAbidjan Cocody <em><strong>

Ces thèmes, durant les deux jours, ont permis aux différents experts présents de proposer des réponses scientifiques aux questions suivantes :

Quelle évaluation des outils pédagogiques disponibles, en ce qui concerne le transfert ?

-Comment pourraient-ils être actualisés, améliorés et contextualisés dans les pays, dans la perspective d’une mise à l’échelle de l’expérimentation d’un enseignement bi-plurilingue ?

-Comment évaluer les acquis des élèves dans une perspective bilingue, en exploitant le transfert des compétences de L1 au français et réciproquement ?

-Qu’en est-il du transfert d’apprentissage dans les disciplines dites non linguistiques ?

Quelles sont les connaissances et compétences linguistiques mobilisées en L1 et en français lors des apprentissages des savoirs dans le domaine des mathématiques, des sciences, de l’histoire, etc. ?

<strong><em>Les échanges en atelier ont été très enrichissants pour les participants du colloque <em><strong>

Au regard de la qualité des participants, ce colloque à l’initiative de l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF) pourra donner un nouveau souffle à la valorisation du patrimoine linguistique telle que définie dans la politique linguistique de l’OIF.

<strong><em>Le Professeur Jean Martial Kouamé exprime toute sa satisfaction à la fin du colloque <em><strong>

Les débats menés, du 23 au 24 octobre 2019, sans se voiler la face, ont été très enrichissants pour le monde scientifique. On peut donc dire que les objectifs de ce colloque sur les transferts de compétences en scolarisation bi-plurilingue ont été largement atteints.

Saint Bénifils

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

Moyen-Orient : L’État islamique veut mener le djihad contre Israël

Le 27 janvier, l’Etat islamique (EI) a annoncé sur l’application Telegram «une nouvelle phase» de son djihad ciblant spécifiquement Israël. L’actuel chef de l’EI, Abou Ibrahim al-Hachemi al-Qourachi, s’est dit déterminé à se lancer dans cette nouvelle phase pour «combattre les juifs et rendre ce qu’ils ont volé aux musulmans», selon l’AFP. «Dans les prochains jours, si Allah le veut, vous verrez ce qui vous fera oublier les horreurs» du passé, a-t-il […]

todayFebruary 1, 2020 12


0%