play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Costa Rica : le pasteur Fabricio Alvarado perd les élections

todayApril 3, 2018 3

Background
share close

Fabricio Alvarado a perdu les élections présidentielles au Costa Rica, le 1er avril 2018. Il était pourtant en tête au premier tour scrutin en février dernier.

Le candidat  évangélique  remporte 39,3% des voix, alors que son adversaire du centre gauche, Carlos Alvarado, est élu à  60,7%.

Fabricio Alvarado a reconnu sa défaite. Il a donc appelé le président élu pour le féliciter.

«Nous n’avons pas gagné les élections, mais nous pouvons accepter ce résultat la tête haute», a-t-il déclaré devant ses partisans.

Si évangélique a remercié «Dieu en premier», les partisans de Carlos Alvarado ont agité, dans la joie, les drapeaux jaunes et rouges aux couleurs du Parti action citoyenne (PAC).

«Cette élection nous a permis, en tant que pays, de nous regarder dans un miroir », a déclaré Carlos  Alvarado.

En liesse, il poursuit : « Dans ce miroir, nous avons vu un pays divers, qui a différents points de vue, qui connaît des inégalités, qui doit travailler pour donner plus d’opportunités à certaines parties du pays. »

Fabricio Alvarado, prédicateur et chanteur évangélique était, comme Carlos Alvarado, un ancien journaliste. Ils étaient donc deux «outsider» dans la campagne.

Fabricio Alvarado s’est fermement opposé à la légalisation du mariage homosexuel au Costa Rica. Ce qui lui a permis de se retrouver en tête lors du premier tour.

Si les deux candidats ont le nom « Alvarado » en commun, ils n’ont aucun lien de parenté.

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

Haiti: il est tué sur la cour de l’Eglise après son message

Deux bandits armés ont tué par balles Ismaël Monescar, 21 ans, sur la cour même d’une église protestante, à Saint-Marc (Haïti), dans la nuit du 21 au 22 mars 2018.   Le prédicateur venait de délivrer son  message. Il s’est rendu sur la cour pour vérifier la génératrice de l’église, suite à une coupure subite d’électricité en plein culte. C’est à ce moment-là que le jeune homme a reçu deux projectiles […]

todayApril 3, 2018 43


0%