play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Il risque sa vie après la conversion d’une musulmane

todayJune 13, 2018 9

Background
share close

Le pasteur nigérian, Jeremiah Datim ne saurait imaginer les risques qu’ils encouraient à la suite de la conversion  de Nabila Umar Sanda, 19 ans, venant d’une famille musulmane.

« Parce qu’il a répondu à la soif spirituelle de Nabila, une jeune musulmane, un pasteur nigérian se retrouve pris dans une spirale qui met sa vie en danger », lit-on dans un article de Portes Ouvertes ,qui a révélé l’information.

« Le pasteur se retrouve en première ligne et doit rendre des comptes pour avoir exercé un droit fondamental : la liberté d’exprimer ses convictions religieuses » déplore la note de l’ONG qui défend les droits des chrétiens persécutés dans le monde.

Les menaces du Pasteur Datim viennent en premier lieu des agents du département des services de sécurité de l’État nigérian (DSS). Ce qui lui a obligé d’éloigner sa famille pour question de sécurité.

« Les intimidations viennent désormais du clergé islamique qui le menace de mort chaque jour par téléphone. La police, sollicitée, ne donne pas suite », révèle la même source.

La jeune fille et son ami, Simput Dafup (33 ans) qui l’avait présenté au pasteur Jeremiah Datim, ont été arrêtés par  le département des services de sécurité de l’État nigérian (DSS), en janvier dernier. Ils ont été  torturés lors de leur détention de dix jours. Et même relâchés, ils continuent à faire face à d’énormes pressions.

Autres conséquences de sa conversion, Sanda a été déscolarisée par ses parents. Sanda et Dafup ont dû abandonner leur maison familiale pour limiter les risques de représailles.

« Personne ne m’a forcée à devenir chrétienne. C’est mon choix après avoir découvert la vérité. Simput a seulement aidé à répondre à certaines de mes questions en parlant de l’Évangile avec moi», écrit Nabila Umar Sanda, dans un post Facbook.

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

“Femme : pilier de développement des nations »

L’ONG Faiseurs d’Exploits International organise, le 23 juin 2018 à Montréal, une conférence autour du thème : « Femme : pilier de développement des nations ».  Des conférencières venant de divers pays animeront les séances qui visent à sensibiliser les femmes chrétiennes sur leur responsabilité spirituelle et sociale dans la communauté. Cette activité entre dans le cadre de l’un des principaux  objectifs de l’Organisation Faiseurs d’Exploits International, à savoir la formation des femmes. Ainsi, […]

todayJune 12, 2018 23


0%