play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • play_arrow

    [Audio] Journal Actualités d’Éclat # 75 Radio Éclat Internationale

Actualité

Iran : Une chrétienne expulsée de son université

todayJanuary 31, 2020 4

share close

Une jeune étudiante qui s’est exprimée à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux pour défendre les chrétiens iraniens a été expulsée de son université.

Fin décembre 2019, alors qu’elle s’apprêtait à passer un examen d’anglais, Fatemeh Mohammadi, qui préfère se faire appeler Marie, a reçu un message l’informant qu’elle était expulsée de l’université Azad de Téhéran sans que cette décision soit justifiée. Déjà, en début d’année universitaire, elle avait eu des difficultés à obtenir sa carte d’étudiant sans laquelle elle ne peut assister aux cours.

D’autres membres de minorités religieuses, comme les yârsâns et les baha’is ont également témoigné avoir été empêchés de poursuivre leurs études en Iran et en 2019, le pasteur Youcef Nadarkhani qui purge actuellement une peine de 10 ans de prison pour sa foi s’est lancé dans une grève de la faim pour protester contre le fait que ses deux fils n’avaient plus le droit d’aller à l’école.

Porte-parole des chrétiens persécutés

Marie, qui n’a que 21 ans, est l’une des rares activistes chrétiennes qui a décidé de continuer à vivre dans son pays. Sur les réseaux sociaux, elle n’hésite pas à dénoncer ce que vivent au quotidien les chrétiens iraniens. Elle-même a déjà fait 6 mois de prison pour avoir fréquenté une église de maison.

La veille de son expulsion de l’université, elle avait évoqué dans un tweet le cas de 10 chrétiens d’arrière-plan musulman actuellement en prison à cause de leurs activités religieuses pourtant pacifiques.

Plus tôt cette année, elle avait lancé sur internet une campagne demandant que tous les chrétiens iraniens, nouveaux convertis ou pas, soient autorisés à aller à l’église.

En effet, en Iran, seuls les chrétiens historiques, assyriens et arméniens, ont le droit de fréquenter des églises et ils sont surveillés afin de s’assurer qu’ils ne parlent pas de leur foi aux musulmans ou qu’ils ne communiquent pas avec des chrétiens d’arrière-plan musulman.Source et Crédit Photo : Article 18 et Portes Ouvertes

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

Littérature : Asia Bibi publie un livre sur ses neuf années de détention et sa nouvelle vie au Canada

«Enfin libre !»: Ainsi s'intitule le livre qu'Asia Bibi publie avec la journaliste Anne-Isabelle Tollet (photo), et dont le lancement officiel est le 1 er février. Evangelical Focus relaie que les conversations entre la chrétienne pakistanaise libérée du couloir de la mort et la journaliste spécialisée du Moyen-Orient ont abouti à un ouvrage publié aux éditions du Rocher. Asia Bibi y relate ses neuf années de prison et sa nouvelle vie […]

todayJanuary 31, 2020 8


0%