play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Nigeria : La foi de Leah Sharibu enlevée par Boko Haram en 2018 qualifiée d’incroyable

todayDecember 21, 2019 19

share close

Edward Clancy évoque la tragique situation de Leah Sharibu auprès du site d’actualités Crux. Une martyre de la foi.

Le site d’actualités Crux publie aujourd’hui une interview d’Edward Clancy, directeur de Outreach for Aid to the Church in Need USA. Il y évoque la situation de Leah Sharibu.

Enlevée en février 2018, la jeune fille qui a refusé de renier sa foi en Jésus est toujours retenue captive des militants de Boko Haram, qui en a fait leur « esclave à vie ».

Edward Clancy l’affirme, Leah est une « martyre de la foi ».

« La foi de Leah en Christ est incroyable. C’est une martyre de la foi ! Nous oublions que le mot martyr signifie en grec témoin et que celui qui témoigne comme Léa est un

Il ajoute que sa foi est pour tous un modèle.« Sa foi inspirera les conversions et l’approfondissement de la foi. »

Il évoque ensuite la situation des chrétiens persécutés en Afrique.

« Le christianisme est constamment attaqué en Afrique. En plus du Nigeria, les pays du Mali, du Burkina Faso, de la République centrafricaine et de la République démocratique du Congo ont tous été témoins d’attaques violentes contre des fidèles chrétiens. »

S’il « espère que les chrétiens ne seront jamais appelés à un témoignage comme Leah », il ajoute que « nous devons prier pour son retour en toute sécurité de la captivité et plaider pour que davantage soit fait pour la libérer ».

Source et Crédit Photo : InfoChretienne.com

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

Algérie : Un responsable d’église risque 6 mois de prison en Algérie pour une prière

Condamné à 6 mois de prison et 400 euros d'amende en juin dernier, le propriétaire d'un bâtiment d'église en Algérie comparaît aujourd'hui en appel devant le tribunal. Son épouse a aussi été convoquée. Le propriétaire de l'église d'Azagher et son épouse subissent des pressions constantes de la part des autorités algériennes. Ils passent devant la justice aujourd'hui. L'Église a été scellée en octobre 2018 En février 2018, l'église a reçu l'ordre de cesser […]

todayDecember 15, 2019 10


0%