play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Nigeria : Leah Sharibu toujours en vie aux mains de Boko Haram

todaySeptember 14, 2019 21

share close

Les autorités nigérianes ont assuré dans un communiqué que Léah Sharibu, jeune chrétienne enlevée par des islamistes est toujours en vie et qu’elles travaillent à sa libération. Le Nigéria n’oublie pas Leah. 

Le 31 août, Garba Shehu, la porte-parole du palais présidentiel a démenti les rumeurs selon lesquelles Leah aurait été assassinée. «Les canaux de communications sont ouverts avec le groupe terroriste qui a enlevé Leah et nous travaillons à sa libération. Nos agences de sécurité ont la preuve qu’elle est bien vivante et le gouvernement met tout en oeuvre pour la ramener saine et sauve à ses parents» a-t-elle déclaré.

Cela fait 18 mois que la jeune chrétienne est aux mains de «la Province ouest africaine de l’État islamique» (ISWAP), une faction de Boko Haram. Dans un premier temps ses ravisseurs avaient menacé de la tuer, puis changeant de tactique ils ont annoncé qu’ils la gardaient comme esclave.

Esclave à vie

Le 15 octobre 2018, «The Cable», l’agence de presse nigériane en ligne avait reçu un message du groupe Boko Haram. «À partir d’aujourd’hui, Leah Sharibu et Alice Loksha Ngaddah sont maintenant nos esclaves. Selon nos doctrines, il nous est désormais permis d’en faire ce que nous voulons.», a déclaré chef de Boko Haram.

Leah Sharibu avant son enlèvement par Boko Haram Photo Portes Ouvertes

Le prix fort pour sa foi

En août 2018, dans un court message enregistré, elle s’est adressée au président lui demandant son aide pour elle et sa famille. En février cette année, un an tout juste depuis que Leah a été enlevée, sa mère a interpellé le président, lui demandant de tenir sa promesse et de lui ramener sa fille. 

La mère de Leah toujours dans la douleur de lenlèvement de sa fille

Pour rappel, Leah avait été enlevée le 19 février 2018 dans son école de Dapchi dans l’État de Yobe. Sur les 110 jeunes filles enlevées avec elle, 104 ont été relâchées mais 6 restent en captivité dont Leah qui paie le prix fort pour avoir refusé de renier sa foi chrétienne.

Ainsi, « Portes Ouvertes » encourage de nombreux chrétiens dans le monde à intercéder en sa faveur.

Radio Éclat et Portes ouvertes  

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

Nana Lukezo : de l’épreuve à la louange victorieuse

Nana Lukezo est une chanteuse à la voix troublante et pleine charme, qui a su absorber différentes tendances musicales. Ayant attrapé le virus de la musique dès son plus jeune âge, Nana Lukezo est aujourd'hui le portrait d'une artiste accomplie. Auteur, compositeur, interprète, elle a mûri son talent au sein de multiples chorales de gospel. Nana Lukezo, c’est d’abord un timbre de voix particulier. Elle chante depuis l’âge de sept […]

todaySeptember 13, 2019 195


0%