play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Philippines : le président demande un « selfie »pour croire en Dieu

todayJuly 17, 2018 8

share close

Le président philippin se dit prêt à démissionner si quelqu’un pouvait lui prouver que Dieu existe. Rodrigo Duterte est  connu pour ses propos controversés à l’égard de Dieu et des églises.

“Où est la logique de Dieu?” s’interroge l’homme politique qui, semblerait-il, est athée.

Il s’est posé cette  question pendant un discours à l’ouverture d’un événement axé sur la science et la technologie dans la ville du sud de Davao.

Rodrigo Duterte a  récemment provoqué l’indignation des croyants en appelant Dieu « stupide ».

Agé de 73 ans, M.  Duterte se dit être prêt à démissionner, s’il y a un “seul témoin” qui peut prouver, peut-être avec une photo ou un « selfie » qu’un humain peut “voir et parler à Dieu”.

Victime d’abus sexuel

Le porte-parole du président, Harry Roque, a défendu ses propos, affirmant que Duterte avait le droit d’exprimer son opinion sur la religion. Il a également mis l’accent sur une révélation antérieure du président selon laquelle il avait été abusé sexuellement par un prêtre.

Le 6 juillet,  Duterte a rappelé cette expérience, précisant que lui et d’autres étudiants avaient été molestés par un prêtre jésuite étranger. Ce dernier est mort quelque temps plus tard.

Les fonctionnaires ont organisé une rencontre entre Duterte et le chef de la plus grande association des évêques catholiques, le 9 juillet écoulé.

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Histoire des chants

Histoire des chants: “ Grand Dieu nous te bénissons”

Ce cantique daterait du quatrième siècle après Jésus-Christ. Il aurait été écrit pour la première fois en latin. S’il est l’un des plus anciens cantiques de l’histoire du christianisme, un réel flou existe autour de son auteur. Willy Lafeur prend un plaisir de faire le tour de l’origine de cette sublime composition, l’une des rares chantées dans les églises catholiques que protestantes. Bonne audition.

todayJuly 16, 2018 535


0%