play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Côte d’Ivoire : “Gratis pro Déo”, le nouveau EP de Santé Divine Saint Bénifils

Actualité

Prospérité : Benny Hinn déclare corriger sa théologie, des responsables évangéliques attendent des preuves

todaySeptember 30, 2019 19

share close

«Les bénédictions de Dieu ne sont pas à vendre. Et les miracles ne sont pas à vendre. Et la prospérité n’est pas à vendre», a déclaré le 2 septembre dernier l’évangéliste Benny Hinn, dans son émission hebdomadaire, rapporte Christianity Today.

«Je corrige ma propre théologie et vous devez tous le savoir», a-t-il assuré. Le télévangéliste avait déjà annoncé avoir pris ses distances avec les excès de l’Evangile de la prospérité, en février 2018. Mais les observateurs de longue date ne sont pas prêts à le croire sur parole et attendent des preuves de sa transformation.

«Je pense que le temps dira s’il s’agit d’une correction mineure, d’une publicité ou du début d’une nouvelle trajectoire vers une plus grande maturité», a déclaré Charles Self, professeur d’Histoire de l’Eglise au Séminaire théologique des Assemblées de Dieu (AGTS), qui se dit «attentiste» à ce sujet.

D’autres, comme Costi Hinn pasteur et neveu de Benny Hinn, attendent de l’évangéliste une “redevabilité” vis à vis d’autres pasteurs et la confirmation de la part d’un pasteur évangélique de premier plan, qu’il s’est sincèrement repenti et ne fait plus d’Evangile de prospérité.

En effet, Benny Hinn avait déjà rejeté l’Évangile de prospérité – qui enseigne que Dieu souhaite que les chrétiens soient en bonne santé, riches et heureux – une première fois à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Avant d’y revenir.

Source : Evangeliques.info

Crédit Photo : Evangeliques.info

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

États-Unis : Pas de taxes supplémentaires pour les Bibles imprimées en Chine

Les Bibles imprimées en Chine ne subiront pas la hausse de 10% des droits de douane sur les produits chinois, décidée par l’administration Trump. En pleine guerre commerciale, le président Donald Trump avait annoncé une hausse des frais de douane de 10% du 1er septembre (ou 15 décembre pour certains produits) sur les produits importés de Chine, ce qui avait inquiété les éditeurs chrétiens. En effet la plupart des 20 […]

todaySeptember 30, 2019 12


0%