play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Un pasteur est menacé de mort en Ouganda

todayAugust 16, 2022 158

Background
share close

Il fait face à des menaces après avoir conduit des dizaines de musulmans au Christ. Un mois après qu’un chrétien ait été tué dans le district de Kiboga, en Ouganda, un pasteur de ce même district craint pour sa vie à la suite de menaces de mort proférées par des extrémistes musulmans, a-t-il déclaré.

Il s’appelle, Godfrey Ssemujju. Ce pasteur supervise 130 églises pentecôtistes Elim dans le district de Kiboga, à 75 miles au nord-ouest de Kampala. Selon lui, sa vie, celle de sa famille et des membres de l’église sont en danger.

“Je suis inquiet et très craintif”, a déclaré le pasteur Ssemujju, selon les informations rapportées par ChristianPost.

Dans l’un des SMS qu’il a reçus des extrémistes musulmans, le pasteur pouvait lire et nous citons : “Nous vous avertissons d’arrêter de convertir notre peuple au christianisme. Si vous continuez à le faire, sachez que votre vie est notre Jannah. Le Jannah est en fait le paradis coranique dans l’au-delà.

Le pasteur Ssemujju reçoit de tels messages depuis trois mois, et les menaces se sont multipliées après que ses prédications lors d’événements en plein air et ses conversations individuelles en juin et juillet ont conduit 70 musulmans à se tourner vers le Christ, a-t-il déclaré. Certains de ces convertis sont des enseignants dans des écoles primaires musulmanes.

Ses églises ont subi une série d’attaques au cours des derniers mois. Le 25 juillet, des assaillants ont tué des dizaines de têtes de bétail appartenant à l’un des membres de son église.

Le 6 juillet, des extrémistes musulmans ont attaqué Robert Bwenje, qui a succombé à ses blessures le 10 juillet à l’âge de 28 ans. Même sort pour le pasteur adjoint Ambrose Mugisha, le blessant gravement à la tête.

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

Iran : quand l’Évangile circule en prison

Incarcérés en 2012, cinq chrétiens ont déjoué la vigilance des gardiens pour distribuer des bibles manuscrites aux prisonniers. Cette évangélisation a été possible grâce à un stratagème risqué. Après leurs interrogatoires, ils se sont retrouvés derrière les barreaux. Ces cinq chrétiens en ont profité pour évangéliser les prisonniers, malgré les risques encourus. « Je racontais juste mon témoignage. Je parlais de la Bonne Nouvelle de l’Évangile et des histoires de la Bible. Dieu m’a donné la sagesse de savoir qui […]

todayAugust 14, 2022 34


0%