play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Côte d’Ivoire : “Gratis pro Déo”, le nouveau EP de Santé Divine

todayApril 11, 2024 39

Background
share close

Le 28 mars dernier, la Fondation Cécile Fakhoury d’Abidjan a vibré au rythme de la musique gospel lors de la prestigieuse “Release Party” avec l’artiste camerounaise Santé Divine, de son vrai nom Santé Ngo Hiol. Installée en Côte d’Ivoire depuis plusieurs années déjà, elle a présenté au public son EP tant attendue, intitulé « Gratis pro Déo ».

« Gratis pro Déo » pour un nouveau départ

Après une carrière musicale prolifique de trois décennies, Santé Divine nous offre enfin son premier EP, une véritable immersion dans son univers spirituel.

Intitulé « Gratis pro Déo », cet opus de cinq titres explore les thèmes fondamentaux de la foi, de la confiance en Dieu et de la transformation personnelle à travers des morceaux tels que « Gratis pro Déo », « Prie qu’il en soit ainsi », « How different », « En ton nom » et « Les clés de ma destinée ».

En fusionnant les rythmes du gospel, du jazz et de la soul, Santé Divine démontre son amour pour Dieu et son engagement envers une croissance spirituelle constante.

Au-delà de l’événement de lancement, cette soirée marque aussi une étape importante dans la carrière de Santé Divine. À travers « Gratis pro Déo », elle aspire accroître sa visibilité, à se produire plus fréquemment sur scène et à préparer le terrain pour la sortie de son future d’un album.

Pour elle, la musique est bien plus qu’une simple expression artistique, mais plutôt un puissant moyen de transformation des vies. Une mission qu’elle poursuit avec conviction.

 

Santé Divine : un parcours inspirant

Née le 11 avril 1973 à Pouma au Cameroun, Santé Divine a passé trois décennies pour un éventail musical diversifié, allant du jazz à la soul en passant par le gospel et la chanson française.

Installée en Côte d’Ivoire depuis 1997, elle a marqué les ondes en tant qu’animatrice-productrice sur différentes stations de radio de renom.

En plus de ses performances sur la scène musicale, elle partage souvent son expertise en aidant d’autres artistes à libérer leur potentiel créatif en tant que coach vocal.

Elle anime également des ateliers de chant et d’expression artistique pour des entreprises et des écoles prestigieuses. Ce qui démontre ainsi son engagement envers le partage des connaissances et son désir d’inspirer les autres.

Par ailleurs, la rencontre de Santé Divine avec DJ Oskido au CANEX 2022 a ouvert les portes des scènes internationales, culminant avec la sortie tant attendue de son premier EP, « Gratis pro Déo », le 28 mars 2024 à Abidjan.

Cet EP est désormais disponible en CD, clés USB et en streaming sur diverses plateformes.

Lors de la dédicace de son EP à la galerie Cécile Fakhoury à Cocody, Santé Divine a également presté devant un public composé d’artistes et d’amateurs de culture.

Elle a partagé l’histoire derrière « Gratis pro Déo », en expliquant que le titre résume sa vie, c’est-à-dire sa voix qui est un don gratuit de Dieu qu’elle utilise pour édifier ces semblables.

« C’est gratuitement pour l’amour de Dieu, c’est gratuitement que j’ai eu un talent, que j’ai eu un don qu’il m’a accordée, que je n’ai pas mérité. Il me permet s’en jouir, d’en vivre surtout. Je vis du champ, je vis de la musique. Et c’est par le chant que je suis parvenue à faire autres choses. », déclare-t-elle.

Ses chansons mettent en évidence la confiance en Dieu et l’importance de la transformation personnelle pour impacter positivement le monde qui nous entoure.

Pour l’avenir, Santé Divine envisage de se produire davantage sur scène, de partager son univers musical à travers le monde et de continuer à inspirer les autres par sa musique et sa foi. Sa prochaine étape inclut une Master class à l’Insaac, pour soutenir et éduquer la prochaine génération d’artistes.

Written by: Saint Bénifils

Rate it

Previous post

Photo d'illustration | Credit: kjekol / Elements Envato

Actualité

Cameroun : les radios chrétiennes face à l’insuffisance de fonds

À Yaoundé, la capitale du Cameroun, plus d'une dizaine de radios chrétiennes émettent pour l'essentiel 24 h/ 24 sur la bande FM. Elles diffusent des prédications, des témoignages et d’autres programmes à caractère évangélique. L'objectif est le même : emmener des âmes a Christ. Derrière cette photographie reluisante se cache l'envers du décor : le manque de moyens financiers. Un tableau de la situation. Cette difficulté frappe la quasi-totalité des radios chrétiennes. […]

todayApril 10, 2024 29


0%