play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Côte d’Ivoire : “Gratis pro Déo”, le nouveau EP de Santé Divine Saint Bénifils

Actualité

Haïti : ces jeunes choisissent de fuir les violences armées

todaySeptember 5, 2022 81

Background
share close

La Ligue des pasteurs de Hinche (LIPH) de concert avec le bureau départemental du Centre du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle ont clôturé, le dimanche 28 août dernier, à Hinche, dans le centre d’Haïti, la première édition de son camp d’été des jeunes.

Pas moins de 328 jeunes issus de différentes congrégations religieuses de Hinche ont participé à cette cérémonie de clôture. Le camp d’été a débuté le 18 juillet et a réuni 500 jeunes de différentes catégories d’âge.

« Tous les jeunes ont bien accueilli l’initiative », estime le pasteur Laner Lefort, président de la LIPH, ajoutant qu’il est satisfait, même si tous les secteurs ciblés en vue de supporter l’initiative n’ont pas répondu à l’appel. « J’espère que l’année prochaine LIPH aura des moyens financiers pour accueillir plus de jeunes à la deuxième édition » poursuit-il.

Préparés pour le marché du travail

Pour intégrer le marché du travail, la LIPH assure des suivis et accompagne ses campeurs jusqu’au bout, confie pasteur Lefort. « Il existe une cellule de placement, laquelle concerte ensemble pour discuter en vue d’influencer les gens de la communauté au profit de ces jeunes. Nous travaillons aussi avec des entreprises et développons avec elles des partenariats. Cela leur permet de savoir le profil des professionnels et techniciens que nous mettons sur le marché du travail. Nous agissons et les étudiants ne sont jamais seuls pour leur insertion professionnelle », explique le révérend Lefort.

Crédit Joram Moncher

Les jeunes qui ont participé à la clôture n’ont pas caché leur joie pour cette activité estivale. « Ce camp d’été nous a permis de jouer à la guitare, au piano, à la batterie, apprendre le carrelage, l’électricité bâtiment, la plomberie, l’infographie, les techniques modernes de sonorisation, entre autres, langues vivantes et art-floral. Sincèrement, c’est la première fois de notre vie que nous avons eu de bonnes vacances. Nous avons beaucoup appris. Nous encourageons tous les jeunes à pratiquer une discipline musicale, et plus précisément la guitare », soutient le représentant des campeurs, Ednerson Salomon également étudiant en sciences juridiques.

Des jeunes bien encadrés

Intervenant à la cérémonie au nom du docteur Claude Joseph, ancien ministre des Affaires étrangères et des Cultes, parrain de la promotion, Job Berson, s’est efforcé de sensibiliser la population à la nécessité d’accompagner la jeunesse pour le bonheur des générations futures. Il se dit satisfait de ce camp qui doit servir de modèle pour les autres communes du pays.

Credit Joram Moncher

« Ce camp d’été a été une réussite par rapport à la volonté des pasteurs membres de la LIPH et des résultats obtenus, malgré des problèmes confrontés à la suite d’un ensemble de partenaires qui n’ont pas tous tenu leurs promesses », a-t-il renchéri.

Il promet par ailleurs des bourses d’études complètes en entreprenariat et études similaires aux campeurs en vue d’inciter l’esprit créatif chez eux et lutter contre la délinquance juvénile dans la communauté. M. Berson souhaite qu’à travers ce signal, les tenants du pouvoir prendront des mesurent en vue d’injecter une partie de leur budget à ce genre d’activités.

Le directeur départemental adjoint du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (DDEC-MENFP), Rosier Renold, dit espérer que de ce camp, des talents émergeront dans un avenir proche. Me Renold a souligné l’importance de cette activité estivale qui permet à tous les jeunes de découvrir et d’apprendre une profession dès leur adolescence et de plus jeune âge.

« Rien n’est en effet plus profitable que d’apprendre tout en s’amusant, et c’est bien là la mission que doivent se fixer tous, particulièrement l’État et les organisations de la société civile du pays », croit M. Rosier.

Parents et sympathisants ont fait le déplacement en nombre en cette occasion pour rehausser l’éclat de cette cérémonie. Ils ont exprimé leur reconnaissance à ligue pour la réalisation de ce camp.

La cérémonie s’est terminée par une partie religieuse avec danses, chants et les remerciements du coordonnateur, Kerbens Israël.

Collaboration spéciale avec Joram Moncher.

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Photo d'illustration

Actualité

Elle poursuit son psychiatre après une opération chirurgicale transsexuelle

Une Australienne a intenté une action en justice après avoir subi une opération chirurgicale transsexuelle radicale pour ressembler à un homme. Elle estime qu’en raison de la négligence de son psychiatre, elle continue de souffrir notamment de complications liées à la perte de ses seins et de son utérus, d’anxiété, de dépression et de la nécessité d’un traitement médical continu. Jay Langadinos, de Sydney, a commencé à prendre des hormones […]

todaySeptember 4, 2022 21


0%