play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Côte d’Ivoire : “Gratis pro Déo”, le nouveau EP de Santé Divine Saint Bénifils

Actualité

Pakistan : 800 familles chrétiennes en fuite

todayFebruary 22, 2018 8

Background
share close
Les familles chrétiennes sous tension à Lahore. Crédit : Portes Ouvertes

Craignant des émeutes, au moins 800 familles chrétiennes ont fui le quartier de Shahdara pour se réfugier chez des proches.

Tout commence avec la publication sur Facbook d’une simple photo, il y a quelques semaines. Patras Masih, 22 ans, l’auteur du post, est accusé de manque de respect au prophète Mahomet.

Patras, qui compte des chrétiens et des musulmans parmi ses amis, a refusé d’effacer le message. Et vite commence la misère.

« Dimanche, trois hommes sont venus avec la photo de mon fils, en demandant s’il était à la maison. Comme il était absent, quatre garçons sont arrivés plus tard, toujours à sa recherche. Le lendemain matin, alors que Patras était parti travailler, la police a frappé à la porte. », raconte la mère du jeune homme.

« Dès 7h, des gens ont commencé à se rassembler devant le domicile familial. J’ai compris que cela commençait à chauffer. Des hommes ont alors menacé de mettre le feu à la maison. », poursuit l’oncle de Patras.

Une barrière de pneus en feu qui bloque une artère principale, la foule en colère qui exige la pendaison publique de l’auteur d’un blasphème, la situation s’est vite envenimée.

Ce scénario de tous les dangers s’est à nouveau produit lundi soir 19 février à Lahore (Pakistan). Ici, vivent environ 500 000 chrétiens sur les 15 millions d’habitants.

Pour apaiser la situation

La police est arrivée accompagnée de plusieurs responsables religieux pour négocier avec les meneurs. Les policiers ont obtenu que la rue soit dégagée dans la soirée, mais la foule continuait à réclamer la pendaison de Patras.

« Comme la foule devenait incontrôlable, nous avons conduit Patras au bureau du surintendant de la police. Depuis, nous n’avons pas de nouvelles de lui », explique l’oncle de Patras.

Plus tard, une réunion s’est tenue au poste de police, après quoi une déclaration conjointe a appelé les chrétiens à revenir et vivre en paix avec leurs voisins musulmans.

Le message stipule que « la communauté chrétienne garantit le respect de la religion musulmane. »

Au Pakistan, les réseaux sociaux sont devenus une question épineuse par rapport à la loi sur le blasphème.

Un chrétien de 16 ans, Nabeel Masih, est en prison depuis mai 2017, accusé d’avoir posté une photo blasphématoire sur Facebook.

Source : Portes Ouvertes

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Artiste d'Eclat

[Vidéo] Voilà pourquoi ils ont aimé “ Love God Célébration”

Il n’y pas de doute. Les réalisateurs, les participants et les artistes l’ont dit, « Love God Celebration » a été une vraie réussite. Ce spectacle mettait en vedette Peeterson Stdic , Mark Edmond, Jean Jean de Montréal et Tami . De surprise en surprise, les organisateurs et les musiciens ont tenu en haleine un public passionné et on  ne peut plus motivé pour cet événement. Mais le clou de la soirée […]

todayFebruary 21, 2018 20


0%