play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Radio Éclat Internationale live Station mère

  • cover play_arrow

    Carrefour musical # 6 Denis Laberge

  • cover play_arrow

    Haiti: le conseil présidentiel de transition installé Salomon Albert

Actualité

Une minorité de parents veulent transmettre leurs croyances religieuses à leurs enfants

todayFebruary 16, 2023 30

Background
share close

Selon une étude de Pew Research, une petite partie des parents estime qu’il est important de transmettre leur foi à leurs enfants.

“Les parents accordent moins d’importance au fait que leurs enfants grandissent en ayant des croyances religieuses ou politiques similaires aux leurs. Environ un tiers (35 %) disent qu’il est extrêmement ou très important pour eux que leurs enfants partagent leurs croyances religieuses, et 16 % disent la même chose des croyances politiques de leurs enfants”, ont déclaré les chercheuses Rachel Minkin et Juliana Horowitz de Pew dans un communiqué.

“Les parents républicains et démocrates sont à peu près aussi nombreux à dire qu’il est au moins très important pour eux que leurs enfants partagent leurs convictions politiques.”

Selon le Christian Post, les chercheurs ont également noté que seulement 40 % des parents noirs et 39 % des parents hispaniques ont déclaré qu’il était extrêmement ou très important pour eux que leurs enfants partagent leurs croyances religieuses.

Ce désir est encore plus faible chez les parents blancs et asiatiques, avec uniquement 32 % qui soulignent la nécessité pour leurs enfants de partager les mêmes croyances religieuses.

En outre, 70 % des parents évangéliques blancs et 53 % des protestants noirs ont déclaré qu’il était important que leurs enfants partagent les mêmes croyances religieuses. Seuls 29 % des protestants blancs non évangéliques et 35 % des parents catholiques sont du même avis.

Par ailleurs, environ 40 % des parents américains ayant des enfants de moins de 18 ans “se disent extrêmement ou très inquiets de voir leurs enfants souffrir d’anxiété ou de dépression à un moment donné”.

Les chercheurs ont également noté que les parents sont plus préoccupés par la santé mentale de leurs enfants que par “certaines menaces physiques … les dangers de la drogue et de l’alcool, les grossesses précoces et les problèmes avec la police”.

Written by: Radio Éclat Internationale

Rate it

Previous post

Actualité

« Glwa pou ou », un titre de Sabrina Salomon

L’artiste haïtienne, Sabrina Salomon vient de sortir « Glwa pou ou » (Gloire à toi), un titre faisant l’éloge du grand créateur tout en confirmant le grand talent de chanteuse dès cette grande dame de la musique évangélique en Haïti. « Glwa pou ou » (Gloire à toi) est l’œuvre est composée et interprétée par Sabrina Salomon, avec la participation de Nelson Joseph, son mari et du pasteur Guéris Louis comme arrangeur. Cette production […]

todayFebruary 14, 2023 90


0%